Voilà. Mon samedi est derrière moi et ma cuisine a retrouvé ses habits de semaine, mais elle est remplie de la belle énergie qui s'y est vécue. Quelle belle journée ce fut. C'était vraiment Noël avec les bottes dans le bain et les manteaux sur le lit, les petits qui cherchaient le chat sous celui-ci.  La table toute colorée de ses victuailles douceurs et odeurs charmeuses, invitantes, gourmandes. La cuisinière aussi était remplie de savons colorés et endimanchés. Le comptoir avec des bougies et des savons qui débordaient du poêle et la tablette du foyer joyeusement parsemée de petits pots remplis de promesses. Et un tout petit coin pour la cafetière. À la bonne franquette! Oui, oui, oui, c'est tellement plus savoureux comme ça.

Je sais qu'ils sont silencieux pour la plupart mais aujourd'hui, je sais surtout qu'ils viennent lire ce qui se passe ici. Ils me l'ont dit. Ça m'a flattée. Ils savaient pour mes bougies et ils connaissaient l'histoire de mes petites tortues qui n'explosaient pas en parfum malgré les huiles essentielles généreuses. Ma famille, mes amis, les amis de mes amis, les amis de mes soeurs, un gros merci du plus profond de mon coeur. Merci d'avoir joué avec moi le jeu des envoyés du Père Noël. Merci de vos encouragements.

Je veux aussi remercier tout ceux qui m'ont laissé des commentaires tellement gentils et auquels je n'avais pas une seule minute pour répondre aussi généreusement. Mercis sincères et reconnaissants à vous tous. J'ai bien vu à quelque part que j'étais taguée, je pense par Tiremarie et par Kaléas Fe! Je vais aller voir ça de plus près ;-) je me sens encore plus comme faisant partie de la grande famille de la bloguosphère avec ça, faut que je fasse honneur...avec tout mon coeur!!!

Dans les prochains jours, quelques recettes viendront enrichir ma place. Mais pas demain ni après-demain :-) car l'homme avec qui je coule mes jours heureux revient du Guatémala ce soir, après deux semaines loin de moi physiquement   ;-)))   des retrouvailles dignes de ce nom nous feront savourer chaque minute à se raconter chacun nos aventures, moi, mes savons et voluptés et lui, ses découvertes de ce pays si près du Mexique mais tellement plus pauvre, là où Noël est bien différent d'ici. Oh...c'est vrai, je me souviens lui avoir donné des savons qu'il a offert là-bas...j'ai bien hâte qu'il me raconte ça aussi.

Sur ce, je vous salue et vous dis à très bientôt!!!