Bon vendredi à tous!

J'avais le goût de vous parler de mon savon du pays....

Faire du savon pour moi, c'est comme faire un jardin . Ça ramène mon esprit dans l'essentiel, dans la splendeur du moment présent. Et faire du savon du pays, ça me rend fière de faire du savon, j'ai comme l'impression de faire honneur à mes ancêtres et de leur dire que je sais qu'ils ont fait ces gestes précieux. Nous sommes privilégiés aujourd'hui avec l'internet parce que l'héritage qu'ils nous ont légué est accessible et que des passionnés ont mis à jour toute cette richesse.

Voici justement une recette comme dans l'ancien temps, alors que quelques-unes de nos grand-mères et arrières grand-mères devaient le fabriquer, tirée de

http://www.q-uisine.net/acadie/savon.html#Savon et remèdes

Savon du pays d'antan

1/2 gallon de cendre de bois franc
1 gallon d'eau
10 lb de gras (toute sorte)
Poignée de sel

Faire bouillir la cendre et l'eau lentement pendant environ 2 heures. Laisser refroidir jusqu'à ce que l'eau soit claire à la surface. Faire bouillir la graisse avec la lessive jusqu'à épaissement.

Essayer dans l'eau froid afin de voir si le savon durcit; écumer. Ajouter le sel et laisser refroidire avant de le couper.

À noter : 1 gallon = 4 pintes = 16 tasses

Ailleurs, j'ai vu que de la résine était ajoutée dans les recettes anciennes. Je me demande bien quel était son rôle?

J'ai aussi vu sur ce site, une recette de thé à la graine de lin pour les mauvais rhumes. Je vais la tester et vous en donner des nouvelles puisque je soigne un rhume qui part et revient ces jours-ci...

Le savon du pays que je fabrique est constitué d'ingrédients un peu plus modernes...;-) que je vais chercher chez Farinex pour les gras et chez Home Harware pour la soude.

Pas besoin non plus de faire un gros feu dehors puisque je fais fondre mes gras dans le micro-onde durant 3 petites minutes et le tour est joué! J'aurais bien aimé vivre à cette époque où le temps de faire du savon était le temps pour le faire et le temps de faire les tartes était le temps pour les faire mais bien sûr ça ne devait pas être si simple....nos ancêtres devaient se battre quotidiennement contre les éléments de la nature. Aujourd'hui, dans le confort de nos maisons chaude l'hiver et souvent climatisées par temps de canicules, nous avons plus souvent qu'autrement le loisir de choisir le moment propice pour vaguer à nos occupations ou du moins nous avons l'équipement nécessaire pour contrer les hauts et les bas de dame nature. Alors bip, bip, bip, la sonnerie du micro-ondes m'avise que mon huile est fondue...et dring dring le téléphonne qui sonne et ding dong, la sonnette de la porte s'en mêle...Eh oui, je suis bien de mon siècle... et je fais du savon. Heureux retour aux sources.

Recette de savon du pays aux saindou et coco

850 grammes de saindou (lard)

150 grammes d'huile de coco

eau

NaOH

Aucun surgraissage n'est nécessaire pour ce savon.

J'aime ajouter un peu de fragrance de citron parce que l'odeur du saindou m'agace.

Voilà, c'est le savon du pays...tout simplement.

21_ao_t_2009_021

Ces jours-ci je me suis mise à la tâche et j'ai décidé de terminer les 20 kg de saindou que j'avais acheté au printemps. Ça fait une belle montagne de savon du pays! La semaine prochaine, j'aurai aussi du gras de boeuf, un gros 10 kg avec lequel j'en ferai aussi, je sais qu'il sera plus jaune et je n'ai aucun doute sur son efficacité. Ensuite, j'en referai 100% coco. J'en avais fait de celui-ci et il me sert beaucoup à faire des expériences de savon pour la lessive. Il y a plusieurs recettes sur le web, mais mes références viennent pour la plupart du forum de Mary http://faitsmaison.forumpro.fr/index.htm et de ses nombreuses et talentueuses membres...il y a là Mary l'administatrice, Parfum la modératrice, Nin, Kaléas Fé, Truckeuse, Tartopom, Ancolie, Chouette, Caf avec qui je mange des Sushis en parlant de savons et tout plein de personnes aussi extraordinaires les unes que les autres, une mine d'informations pour les savonnières en herbe comme moi! Des filles et un gars tellement généreuses et généreux pour transmettre leur savoir. Dans mon aventure de fabrication-maison, ils sont mes modèles.

Et voilà, je vous souhaite que cette journée soit remplie de belles surprises, comme seule la vie peut nous en réserver.